LE MUSÉE DE CÁCERES

 
Installé dans deux édifices historiques de l’ancien centre de Cáceres, déclaré Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO. La Casa de las Veletas (Palais des Girouettes) abrite les sections d’archéologie et d’ethnographie. L’aspect actuel de l’édifice remonte à 1600, date à laquelle son propriétaire, Don Lorenzo de Ulloa y Torres, réalisa des travaux sur un terrain qui était peut-être précédemment occupé par l’alcazar musulman, mais dont on ne conserve aucun vestige. De cette intervention date le beau patio de plan carré, soutenu par huit colonnes toscanes. La Casa de las Veletas fut modifiée au XVIIIe siècle par Don Jorge de Cáceres y Quiñones qui ajouta les gargouilles et les gracieux couronnements de céramique glaçurée du toit, ainsi que les grands blasons qui ornent la façade principale.
La collection des Beaux-arts peut se visiter dans la Casa de los Caballos (Maison des Chevaux), ancienne écurie puis demeure privée avant sa reconversion en espace muséographique. Objet d’une récente réhabilitation, elle est ouverte au public depuis 1992.
Enfin, si le premier comité du Musée se constitua en 1917, l’idée de sa création était apparue dès 1899 lorsqu’un cercle d’érudits passionnés d’histoire locale et régionale commença à regrouper des objets présentant un intérêt archéologique ou artistique, qui furent alors déposés à l’Institut d’Enseignement Secondaire. En 1931, le Palais de las Veletas fut loué pour abriter les collections et après une intervention architectonique, le musée fut finalement inauguré en 1933. Suite à son acquisition ultérieure, l’édifice fut réhabilité en 1971 et l’exposition permanente transformée, opération qui se répéta en 1976 dans la section ethnographique. En 1989, le ministère de la Culture transféra la gestion du Musée au Gouvernement Autonome d’Estrémadure, tout en conservant la propriété de l’édifice et d’une partie des fonds.
 
 
La collection archéologique, à l’origine de la création du Musée de Cáceres, commença à se constituer dès la fin du XIXe siècle. Elle est répartie en 5 salles situées au rez-de-chaussée, et 2 salles au sous-sol.
L’exposition suit un déroulement chronologique qui débute avec le Paléolithique Inférieur et s’étend jusqu’aux prémices du Moyen Âge.
Le parcours commence dans l’entrée même, où est exposée une grande sculpture de marbre blanc représentant un génie androgyne tutélaire (protecteur) venant de la colonie romaine « Norba Caesarina » qui est à l’origine de l’actuelle ville de Cáceres.
La salle 1 présente diverses industries lithiques du Paléolithique issues de terrasses fluviales de la province. On y voit également des objets appartenant à la période néolithique et d’autres matériels trouvés lors des fouilles de différentes sépultures mégalithiques.
La salle 2 offre une vision générale des éléments les plus représentatifs des Âges du Cuivre et du Bronze, une collection de stèles, ainsi que des objets du premier Âge du Fer.
Dans la salle 3 on entre pleinement dans le monde des habitants autochtones préromains. Parmi les réalisations les plus représentatives se trouvent les verracos (rondes-bosses zoomorphes).
Les salles 4 et 5, consacrées à Rome, occupent le plus vaste espace et montrent différents aspects relatifs à l’urbanisme, l’économie, la religion et le monde funéraire.
Le sous-sol de la Casa de las Veletas abrite les collections médiévales, ainsi qu’une collection d’épigraphie romaine.
Dans la salle 6 sont exposés des objets et des éléments d’architecture décorative appartenant aux espaces funéraires et liturgiques des époques paléochrétienne et wisigothique.
Les salles 7 et 8 présentent une partie représentative de la considérable collection d’épigraphie romaine recueillie par toute la province, avec des inscriptions de trois types: funéraires, votives et honorífiques.
La collection épigraphique du Musée, avec environ 150 exemplaires, est parmi les plus importantes en Espagne et nous offre une riche information sur aspects sociaux, religieux, etc.
Ici on peut visiter la citerne islamique, datée entre le X et XII siècles, qui est située dans le sous-sol de l'ancienne forteresse Hispano Arabe.
 
 
 
La Section d'Ethnographie, installée au premier étage de la Casa de las Veletas, explique différents processus et montre des objets variés qui nous renseignent sur les modèles d’adaptation culturelle dans la province de Cáceres. La salle 9 est ainsi consacrée aux ressources, et plus précisément à l’agriculture, l’élevage, la chasse et la vie pastorale, avec un intéressant échantillonnage d’instruments de labour et d’outils pour la garde  des troupeaux. La visite se poursuit dans la salle 10, où l’on peut de nouveau contempler des objets en relation avec les ressources (la pêche fluviale) et les mécanismes de la transformation et de l’élaboration de produits tels que l’huile, le fromage, le vin, ou le bois avec l’activité de charpentier menuisier.
 
 
La salle 11 informe le visiteur sur les aspects relatifs au travail, au travers de métiers et d’activités telle que celle du filigraniste qui est représentée par les principaux éléments d’un atelier de filigrane (orive) de Ceclavín, par les parures typiques du costume de fête de Cáceres, ainsi que les dispositifs liés à la manufacture textile, depuis un métier à tisser artisanal jusqu’aux cardes, peignes, tours et dévideurs. La salle 12 réunit une riche collection de costumes, allant des sous-vêtements en lin aux habits de fêtes, en passant par les vêtements quotidiens de Montehermoso, Serradilla, Malpartida de Plasencia, etc.
En continuant la visite, on découvre dans la salle 13 une collection d’ustensiles d’usage domestique, exposés aux côtés d’objets de grandes dimensions, tels le banc et le billot de prisonnier provenant de Guijo et Granadilla, l’alambic de Guadalupe, ou le chariot à mules de Zorita. On peut contempler dans les vitrines des céramiques de Talavera, du Puente del Arzobispo, de Manises et d’Estrémadure, auxquelles viennent s’ajouter des objets travaillés en corne, os et bois. La salle 14 est consacrée aux croyances et à l’expression musicale.
 
 
La Section des Beaux-arts compte deux salles dans lesquelles sont réparties les différentes collections artistiques. Dans la salle 15 sont présentées les œuvres les plus significatives de la collection d’art contemporain, qui commença à se former à partir de la création du Prix Cáceres de Peinture et Sculpture dans les années soixante-dix et quatre-vingt; en plus des acquisitions réalisées à cette époque, la collection ne cesse de s’enrichir sur l’initiative de la Junta d’Estrémadure.
Il est possible  de contempler  des œuvres représentatives
de l’art contemporain espagnol du XIXe siècle, avec des travaux de créateurs appartenants aux mouvements artistiques les plus importants, comme «El Paso», avec Saura, Millares ou Canogar, ou le Grupo Crónica. Ceux-ci côtoient des productions de figures clés de l’art espagnol comme Picasso, Miró, Clavé, Genovés, Guinovart, Guerrero, Lucio Muñoz, Barjola et Tápies. La sculpture du XIXe siècle est représentée, entre autres auteurs, par Alberto, Chirino, Palazuelo et Oteiza.
Dans la salle 17 sont installés les fonds d’art médiéval et moderne, qui comprennent sculptures (sur bois, ivoire et albâtre), orfèvreries et peintures. La pièce essentielle de cet espace est le tableau de Jésus Sauveur peint par El Greco et provenant du Couvent des Augustines Récollettes du Christ de la Victoire de Serradilla.
La salle 16 reçoit les expositions temporaires.
 
Horaires de visite:
Du 14 avril au 30 septembre:
mardi à samedi:
9h-15h00 et 17h-20h15.
(Section des Beaux-Arts fermée l’après-midi)
dimanche:
10h15-15h00.
(Section des Beaux-Arts fermée)
Du 1er octobre au 13 avril:
mardi à samedi:
9h-15h00 et 16h-19h15.
(Section des Beaux-Arts fermée l'après-midi)
dimanche:
10h15-15h00.
(Section des Beaux-Arts fermée)
Fermé le lundi et certains jours fériés (nous consulter)
 
Tarifs:
Membre de l’Union Européenne : gratuit
Ressortissant des autres pays : gratuit le dimanche. Les autres jours,
gratuit pour les mineurs, les personnes âgées de plus de 65 ans, les retraités, les étudiants, les professionnels des musées, les membres d’ICOM ou d’ICOMOS et les journalistes en exercice. Autres personnes : 1, 20 €.
 


Logo pie

Museo de Cáceres
Plaza de las Veletas,1
10003,Cáceres
Teléfono:927 01 08 77
museocaceres@gobex.es